Les régulateurs antitrust de l’Union européenne décideront avant le 2 septembre s’ils vont approuver l’achat prévu de BG Groupe de 47 milliards de livres ($ 73,25 milliards) par Royal Dutch Shell visant à devenir l’entreprise top de gaz naturel liquéfié au monde.

La Commission européenne a déclaré que la société anglo-néerlandaise a demandé l’autorisation mercredi. L’analyse pourrait être prolongée par encore 10 jours ouvrables dans le cas où Shell offre des concessions, soit une investigation à grande échelle de quatre mois long sera lancée si la société ne peut pas atténuer les soucis de la concurrence. La transaction, qui permettra à Shell de mieux concourir avec la compagnie pétrolière n ° 1 au monde ExxonMobil, a jusqu’à présent obtenu le feu vert des autorités de réglementation des États-Unis, du Brésil et de la Corée du Sud.

www.energymarketprice.com.